Get Adobe Flash player
agriculture_de_wallonie.png
logoEuro.jpg

Nos infrastructures


Les bassins de la pisciculture sont réalisés en terre dont l'étanchéité est assurée par une couche de glaise sur laquelle ont été rapportés des cailloux et du gravier, dans le but de reproduire le plus fidèlement possible l'environnement privilégié des truites dans la nature. Chaque bassin dispose d'un double escalier de pierres pour faciliter le travail lors des vidanges, et d'un mur de pierres oblique dans lequel est disposé le trop plein. Lors de la vidange, lorsque le niveau d'eau baisse, les truites sont amenées au pied des escaliers grâce à des radiers en pierres qui se terminent par une cuvette de réception.

Toute la pisciculture est alimentée en eau par de nombreuses sources situées dans le domaine. La température de l'eau à l'arrivée dans la pisciculture varie entre 6 degrés l'hiver et 8 degrés l'été.

Cet environnement presque sauvage au cœur des Ardennes belges permet aux truites de se développer de façon très harmonieuse dans des eaux saines, ce qui permet d'éviter toute sorte de pollutions ou de maladies et donc les traitements aux antibiotiques. De plus, les étangs de terre permettent à de nombreux insectes d'y vivre et de se reproduire: mouches diverses, escargots d'eau, crevettes d'eau douce, … ce qui offre l’avantage de ne pas avoir à nourrir les truites avec trop d’aliments exogènes. Enfin, une faible mise en charge des bassins permet aux truites de bien se développer et de se nourrir presque seules: elles sont nourries à concurrence d'un pour cent de leur poids par jour, le matin, sept jours par semaine.

Lors des vidanges ou du transport, les truites sont mises à jeun pendant au moins trois jours pour éviter tout souci lors des manipulations.

Avant de les transporter, les truites sont entreposées dans des bacs en pierres d'environ 5 m³ d'eau, disposés en cascades et alimentés par une source. Sur ces murs se développent des algues, signe de la richesse et de la qualité de l'eau. Ces algues sont limitées par arrachage, mais jamais totalement enlevées car elles atténuent le risque de blessure des truites contre les pierres.

Un des étangs de la pisciculture est destiné aux écrevisses. Il est ceinturé par une bordure de béton qui le surplombe pour empêcher l'évasion des locataires.

Attention, ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Vous pouvez désactiver cette fonctionnalité dans les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris

Pour faciliter l'utilisation de notre site Web et le rendre plus agréable, nous utilisons des cookies. Les cookies sont de petits fichiers de données qui nous permettent de comparer les nouveaux visiteurs avec les anciens, de comprendre comment les utilisateurs naviguent sur notre site, et d’obtenir des données à partir desquelles nous allons améliorer l’expérience de navigation à l’avenir. Les cookies ne gardent aucune trace des informations personnelles sur un utilisateur et les données identifiables ne seront jamais enregistrées. Si vous ne souhaitez pas utiliser de cookies, vous devez configurer les paramètres de votre ordinateur afin d’effacer tous les cookies de sites Web et/ou recevoir une notification si des cookies sont stockés. Si vous ne souhaitez pas modifier la configuration des cookies, poursuivez simplement votre visite sur le site.

Pour en savoir plus sur les cookies et leur incidence sur vous et votre expérience de navigation, consultez le site (en anglais) www.aboutcookies.org.